Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Blogueurs technologiques et objectivité, mariage impossible?

Michael Hiltzik du Los Angeles Times s’intéresse à « l’écosystème » de la Silicon Valley, où des liens forts unissent les acteurs des nouvelles technologies. 

En début d’année, l’entreprise de réseautage Path s’est fait prendre à télécharger sans autorisation les carnets d’adresses des iPhones de ses utilisateurs. Lorsque le journaliste du New York Times Nick Bilton a révélé l’histoire, il a reçu une série d’attaques virulentes de la part des blogueurs de TechCrunch Michael Arrington et MG Siegler. Or, ceux-ci comptent aussi parmi les investisseurs de Path. Une histoire qui soulève de sérieuses questions sur la proximité entre blogueurs et investisseurs de la Silicon Valley. 

Plusieurs blogueurs technologiques prétendent à une objectivité journalistique. Attention, met en garde Heltzik, les «vrais» journalistes n’investissent pas dans les compagnies qu’ils couvrent, pas plus qu’ils ne tentent d’obtenir l’investissement des compagnies sur lesquelles ils écrivent. Pour ces blogueurs souvent aussi développeurs, les risques de conflits d’intérêts sont réels.

Les blogueurs se défendent en faisant primer l’idée de transparence sur celle d’objectivité: divulguer les intérêts en cause permet d’être au clair avec ses lecteurs. Dans ce cas, se questionne Heltzik, jusqu’où doit aller la transparence? Y a-t-il un minimum nécessaire d’informations à divulguer pour faire preuve d’une réelle transparence?

L’article complet du Los Angeles Time.

Cette entrée a été publié avec les mots-clefs , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *