Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

NPR met fin à 11 ans d’analyse

Crédit photo : Rusty Stewart

Crédit photo : Rusty Stewart CC

Les comptes-rendus sur le conflit israélo-palestinien sont scrutés à la loupe autant par les partisans d’Israël que de l’État palestinien. Depuis 11 ans, le réseau public NPR demandait à un journaliste indépendant d’analyser sa couverture sur le sujet. Le 19 janvier, l’ombudsman a annoncé que le réseau mettait fin à ces analyses.

Si Edward Schumacher-Matos reconnaît que des impératifs budgétaires ont mené à cette décision, il constate également que les plaintes sur le sujet sont moins nombreuses. Une situation résultant du travail de John Felton, selon l’ombudsman. M. Schumacher-Matos estime d’ailleurs que ces rapports constituaient « une extraordinaire étude du journalisme américain ».

En plus de publier son analyse pour le dernier quart de l’année 2013, John Felton a rendu public un document résumant ses 11 années d’analyse. Au cours de cette période, il a analysé les 4052 reportages radio portant sur le conflit israélo-palestinien diffusés en dehors des bulletins de nouvelles. Il souligne qu’il a constaté très peu de problèmes graves.

Ce travail d’analyse a débuté en 2003, alors que les États-Unis venaient d’envahir l’Irak. À ce moment, les militants d’Israël accusaient le réseau radiophonique d’être propalestinien, rappelle l’ombudsman.

Tout en constatant que les militants de chaque camp percevaient NPR comme étant pour l’autre et contre eux, John Felton note : « Ce dont les défenseurs se plaignent vraiment, c’est que NPR n’ait pas de parti pris en leur faveur. »

M. Schumacher-Matos est conscient que certains tireront encore la sonnette d’alarme étant donné l’imprévisibilité de la question israélo-palestinienne, le fait qu’Israël est un sujet sensible pour les Américains et le risque d’erreurs, même chez les meilleurs journalistes.

L’ombudsman continuera évidemment à recevoir les plaintes concernant le traitement du conflit israélo-palestinien.

 À lire : L’article d’Edward Schumacher-Matos

             Le dernier rapport de John Felton

 

Cette entrée a été publié avec les mots-clefs , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *