Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Présidence du CPQ: John Gomery passe le flambeau

gomery_final_moyenne haute résolution

Au terme de son mandat à titre de président du Conseil de presse du Québec, le juge à la retraite M. John Gomery a avisé les administrateurs du CPQ qu’il ne solliciterait pas un second mandat.

« Je suis fier de ce que j’ai pu accomplir durant les quatre dernières années. Aujourd’hui, le Conseil est plus solide, plus uni et plus actif qu’il ne l’a jamais été, et c’est donc une organisation en santé, pérenne et pleine de projets, que dirigera mon ou ma successeur(e) », a déclaré M. Gomery.

« Mais si le passé est garant de l’avenir, celui du Conseil ne sera pas un long fleuve tranquille, et les défis seront assurément aussi nombreux que stimulants – qu’il s’agisse de la réécriture de notre code de déontologie, du développement d’initiatives d’éducation aux médias ou encore du rapatriement des médias du groupe Québecor au sein de notre organisme. Cependant, je n’ai aucun doute que la personne qui me succédera aura toutes les qualités requises pour mener cet organisme essentiel avec toute la finesse qu’appelle cette tâche », a poursuivi le président sortant, qui restera en poste jusqu’à ce que son remplaçant(e) soit désigné(e).

Pour sa part, le secrétaire général du CPQ, M. Guy Amyot, a tenu à remercier chaleureusement M. Gomery pour le travail qu’il a accompli durant son mandat. « Il est évident que la venue d’une personne au curriculum aussi riche que celui de M. Gomery a aidé à faire rayonner le Conseil, d’une part, mais également à plaider, auprès du gouvernement québécois, pour une augmentation du financement public. Dans un cas comme dans l’autre, nous pouvons dire : mission accomplie! Ainsi, au nom du conseil d’administration du CPQ, j’aimerais exprimer mes plus sincères remerciements à M. Gomery, pour son dévouement à servir le public québécois », a quant à lui affirmé M. Amyot.

***

Conformément à ce que prévoient les règlements du Conseil de presse du Québec, un appel public de candidatures pour combler la vacance est ainsi lancé. Un avis à cet effet paraîtra, dans les jours à venir, dans les grands quotidiens du Québec.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae, ainsi qu’une lettre d’intention, par courriel (info@conseildepresse.qc.ca) ou par la poste :

Comité de sélection – présidence
Conseil de presse du Québec
1000, rue Fullum, bureau A.208
Montréal (Québec)
H2K 3L7

La date limite pour poser sa candidature a été fixée au 19 mars 2014.

Commentaire (1)

  1. ment propul Conseil de presse du Qc | Mon carnet uquterrestre de premier cycle en CS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *