Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Un chien de garde efficace, mais critiqué

Crédit photo: cptiii cc

Même si le public est très critique du travail des médias, il estime qu’ils jouent bien leur rôle de chien de garde. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par le Pew Research Center et rendu public le 8 août.

Le sondage montre que 68 % des répondants, soit 10 % de plus qu’en 2011, estiment que les critiques des médias empêchent les politiciens de faire des choses qu’ils ne devraient pas faire, alors que 21 % croient que ces critiques empêchent les élus de faire leur travail.

Parallèlement, 48 % des répondants considèrent que les médias protègent la démocratie, alors que 35 % estiment qu’ils lui nuisent. En 2011, les opinions étaient partagées puisque les deux réponses récoltaient 42 %.

Un peu plus de la majorité (54 %) des personnes interrogées considère que les journalistes sont plus importants maintenant parce qu’ils donnent un sens à l’information disponible. À l’inverse, 38 % des sondés disent que les journalistes sont moins importants qu’avant parce les gens peuvent avoir l’information sans leur aide.

Même si les Américains croient que les médias sont des chiens de garde efficaces et que les journalistes aident à comprendre l’information disponible, un sondage publié en juillet montre cependant qu’aux yeux du public, les journalistes ne contribuent pas beaucoup au bien-être de la société

Critiques

Quand il est question d’évaluer la qualité du travail, les Américains ont un certain nombre de reproches à adresser aux médias. Les deux tiers (67 %) d’entre eux rapportent que les reportages sont souvent inexacts et 71 % croient que les médias tentent de cacher leurs erreurs. Pour 65 % des gens,  les sujets traités ne sont pas importants.

Les médias sont perçus comme étant biaisés. Pour 76 % des personnes interrogées, ils favorisent un point de vue et sont souvent influencés par certaines personnes et certains groupes. 

Les auteurs de l’étude constatent que les résultats des médias sont en baisse constante depuis les premiers sondages menés en 1985. Certains des résultats de cette année s’approchent des pires scores enregistrés en 2011.

Internet 

La moitié des Américains utilisent internet pour s’informer sur l’actualité nationale et internationale, soit une hausse de 7 % par rapport à 2011. Lorsqu’on analyse les données en fonction de l’âge, on constate qu’internet est la principale source d’information pour les 50 ans et moins. Dans le cas des plus de 50 ans, on ne remarque pas d’augmentation significative dans l’utilisation du web.

Globalement, la télévision (69 %) est la principale source d’information, la proportion est encore plus importante chez les plus de 50 ans. Dans le cas des 65 ans et plus, c’est 84 % des gens qui allument leur téléviseur pour s’informer.

Les journaux (28 %) et la radio (23 %) arrivent en queue de peloton.

Les auteurs de l’étude précisent que sur cette question, les personnes interrogées pouvaient donner deux choix.

Exigence

Pour 79 % des répondants, il faut des compétences et une formation particulières pour être journaliste. Dans 65 % des cas, le métier est perçu plus difficile qu’avant.

Ce sondage est réalisé tous les deux ans par le Pew Research Center. Les données ont été recueillies par téléphone, entre le 17 et le 21 juillet, auprès de 1480 adultes répartis à travers les États-Unis.

Cette entrée a été publié avec les mots-clefs , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *