Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles & Communiqués

Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec intègrent les rangs du Conseil de presse du Québec

Le Conseil de presse compte désormais un membre constitutif de plus au sein de son organisme, soit les deux quotidiens francophones du groupe Quebecor. L’adhésion des journaux de Quebecor aura pour effet de modifier la composition du conseil d’administration du CPQ, dont le nombre d’administrateurs passera de 19 à 22. Le Conseil de presse traitait depuis 30 ans des plaintes portées à l’encontre du Journal de Montréal et du Journal de Québec, en dépit de la non-adhésion du groupe Quebecor à l’organisme.

Le Conseil de presse compte désormais un membre constitutif de plus au sein de l’organisme, soit les deux quotidiens francophones du groupe Quebecor.

Avec l’adhésion du Journal de Montréal et du Journal de Québec, le président du CPQ, M. Michel Roy, s’est dit heureux de voir enfin tous les quotidiens du Québec, et les principaux médias électroniques, regroupés sous le toit du tribunal d’honneur de la presse québécoise.

Au cours d’une assemblée générale extraordinaire, les membres du conseil d’administration du Conseil de presse ont voté unanimement en faveur de l’intégration des deux quotidiens de Quebecor, à qui sera dévolu un siège d’administrateur au sein du Conseil de presse.  L’adhésion des journaux de Quebecor aura pour effet de modifier la composition du conseil d’administration du CPQ, dont le nombre d’administrateurs passera de 19 à 22.

Organisation tripartite et à but non lucratif, le Conseil de presse comptera dorénavant sept représentants du public siégeant comme administrateurs, sept délégués de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et sept délégués des entreprises de presse. Le président du Conseil en est le 22e membre et représente le grand public.

Les deux quotidiens de Quebecor seront appelés à verser, ensemble, une contribution annuelle de 42 500 $ au CPQ, dont le budget annuel se situe à quelque 325 000 $. Cette source additionnelle de financement devrait permettre au Conseil de presse d’éponger un déficit accumulé et d’accroître ses travaux et recherches dans le domaine de l’éthique journalistique.

Fait à souligner, le Conseil de presse traitait depuis 30 ans des plaintes portées à l’encontre du Journal de Montréal et du Journal de Québec, en dépit de la non-adhésion du groupe Quebecor à l’organisme.

                                                                                           – 30 –

SOURCE :    

Robert MALTAIS
Secrétaire général
Conseil de presse du Québec
Tél. : (514) 529-2818
Courriel : direction@conseildepresse.qc.ca