Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles & Communiqués

Paule Beaugrand-Champagne devient présidente du Conseil de presse du Québec

Montréal, jeudi 15 mai 2014 – Les membres du Conseil sont fiers d’annoncer que Paule Beaugrand-Champagne deviendra, le lundi 19 mai, la 9e personne à occuper la présidence du Conseil de presse du Québec – et la toute première femme à être investie de cette fonction. À l’unanimité, les membres du conseil d’administration ont jugé que, forte d’une longue et brillante carrière en journalisme, Mme Beaugrand-Champagne avait tous les atouts nécessaires pour assumer pleinement les responsabilités incombant à la présidence de l’organisme.

Spécialiste et consultante en information et journalisme depuis 2008, membre des c.a. de TV5 Québec-Canada et du Centre d’étude sur les médias, elle est éditrice retraitée de L’actualité. Elle fut auparavant PDG de Télé-Québec, rédactrice en chef au Journal de Montréal, rédactrice en chef Nouvelles à la SRC et RDI, rédactrice en chef adjointe au Devoir et a occupé divers postes en direction de l’information à L’actualité, Châtelaine, La Presse et Le Jour. Elle a enseigné le journalisme, publié de nombreux articles et trois livres. Elle est également titulaire de baccalauréats en lettres et histoire, et en administration.

« Nous sommes extrêmement heureux d’accueillir cette femme d’exception au bagage exceptionnel. Personne, au Québec, ne peut se targuer d’avoir une feuille de route aussi riche et diversifiée que la sienne. Partout où elle est passée, Mme Beaugrand-Champagne a toujours insisté sur l’importance de pratiquer un journalisme de qualité, au service des citoyens. En ce sens, le mandat qu’elle vient d’accepter n’est rien d’autre qu’une autre manière de défendre ces valeurs fondamentales », a déclaré le secrétaire général du Conseil, M. Guy Amyot.

« Depuis sa fondation, le Conseil de presse du Québec  est à mes yeux un organisme indispensable à la vie démocratique. Le droit du public à une information de qualité, libre de pressions internes ou externes aux médias, est un droit que je défends avec vigueur depuis mon premier jour de travail dans ce métier, un des plus beaux qui soient parce que si nécessaire en démocratie. Des citoyens bien informés sont des citoyens libres, en mesure de se faire une opinion et de prendre des décisions éclairées. C’est essentiellement ce qui me guide encore aujourd’hui en acceptant cette importante responsabilité, que j’accepte avec grand enthousiasme », a pour sa part affirmé la nouvelle présidente du Conseil, Mme Paule Beaugrand-Champagne.

Finalement, au nom des membres du Conseil, M. Amyot a tenu à remercier chaleureusement M. John Gomery pour les quatre années qu’il aura passées à sa tête. « Son engagement, son dévouement et sa grande sagesse auront certainement contribué à faire rayonner le Conseil », a conclu M. Amyot.

***

Créé en 1973, le Conseil de presse du Québec est un organisme privé, à but non lucratif, qui œuvre depuis plus de quarante ans à la protection de la liberté de la presse et à la défense du droit du public à une information de qualité. Son action s’étend à tous les médias d’information distribués ou diffusés au Québec, qu’ils soient membres ou non du Conseil, qu’ils appartiennent à la presse écrite ou électronique.

– 30 –

SOURCE :
Julien Acosta, directeur des communications
Conseil de presse du Québec
Tél. : (514) 529-2818

RENSEIGNEMENTS :
Guy Amyot, secrétaire général
Conseil de presse du Québec
Tél. : (514) 529-2818