Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Chroniques

2012 en 12 décisions

Un taxi, un suspect, deux policiers et un imbroglio

Crédit photo : Francki.photo CC

Le 23 mars 2012, le CPQ retient une plainte à l’endroit du Journal de Québec, au sujet d’un article portant sur une décision du Comité de déontologie policière, paru le 24 janvier 2011.

Le texte mentionne que deux policiers du service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont été condamnés « pour avoir battu un chauffeur de taxi ». À sa lecture du document du Comité de déontologie, le CPQ constate que les événements qui y sont relatés ne coïncident pas avec l’histoire rapportée par le Journal de Québec.

En fait, les deux policiers avaient répondu à un appel de détresse d’un chauffeur de taxi qui avait été blessé par un individu. C’est envers cet homme, le suspect, que les policiers on usé d’« une force plus grande que nécessaire », en l’arrêtant.

Le SPVM a avisé l’auteur du texte erroné, un journaliste du 24 heures, qui l’avait publié sur le site du quotidien montréalais, le 23 janvier. Or, la version inexacte est restée inchangée dans la version électronique et papier du Journal de Québec, une autre publication de Québecor.

Comme le journaliste du 24 heures a rapidement apporté les correctifs nécessaires, le CPQ ne retient pas la plainte contre lui et son journal, mais retient celle visant le Journal de Québec, pour information inexacte et absence de rectification.

 Le texte rectifié par le 24 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *