Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Chroniques

JANVIER 2013 – Tour du monde déontologique

 Lisez à l’envers, SVP

Crédit photo : Tony Bot CC

 Press Complaints Commission (PCC), Grande-Bretagne. Dans une décision publiée le 9 janvier, la PCC retient une plainte pour inexactitude et refus d’accorder un droit de réplique contre le Alloa and Hillfoots Wee County News.

L’article visé, publié en une le 17 juillet 2012 et titré « Ochil View Housing fraud scandal », rapporte des allégations de fraude dont se serait rendu coupable une association de logement (Ochil View Housing). L’association et son directeur sont l’objet d’une enquête policière, selon le texte publié.

Ces allégations sont basées sur deux procès-verbaux du comité de gestion de l’association, lesquels ont été remis au journal par une source confidentielle. Or, la réalité est toute autre, constate la PCC après avoir consulté ces documents, qui indiquent plutôt que l’association est victime de fraude.

Dans ses échanges avec le plaignant, le journal accepte d’abord que soit publié son point de vue, tout en maintenant que l’association et lui-même sont des suspects dans l’affaire.

Ce n’est que plus tard, dans la correspondance échangée entre les deux parties, que le média offre finalement de publier des excuses et un rectificatif admettant que l’association est la victime de la fraude. Une réponse jugée tardive par la PCC, alors que le document de référence déontologique qu’elle utilise, (Editor’s Code of Practice) préconise qu’une inexactitude doit être corrigée rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *