Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Chroniques

Rétrospective 2013 : une année au goût d’érable

Crédit photo : furiousgeorge81 

Radio X encore…

Au cours de la dernière année, le comité des plaintes du Conseil de presse (CPQ) a été appelé à se prononcer à cinq reprises sur des plaintes formulées contre des animateurs ou des collaborateurs de la station CHOI 98,1 Radio X, de Québec.

En janvier, le CPQ a retenu une plainte contre le collaborateur Réjean Breton, pour propos haineux et incitation à la violence. Même si le mis en cause s’était excusé et avait reconnu avoir dérapé, le Conseil a retenu le grief étant donné « l’importance de la faute ».

Quelques semaines plus tard, le CPQ examinait une plainte concernant des propos tenus par Pierre Mailloux. La plainte pour propos racistes, haineux et expression de préjugés a été retenue. L’animateur Mario Tremblay a été tenu conjointement responsable de la faute, parce qu’il a toléré les propos de M. Mailloux et n’a pas joué correctement son rôle de modérateur.

Au cours de l’année, le CPQ a examiné plusieurs plaintes portant sur des propos méprisants tenus par les animateurs de cette station concernant des prestataires d’aide sociale. Dans le cas du dossier examiné en juin, le Conseil a retenu les griefs pour diffusion de propos méprisants et expression de préjugés, ainsi que pour information inexacte. Un grief concernant la diffusion de propos haineux a par ailleurs été rejeté.

Lors de leur rencontre du 4 octobre dernier, les membres du comité ont analysé deux autres plaintes. Dans le cas de l’émission Maurais Live, le CPQ a retenu la plainte pour acharnement, mais a rejeté les autres griefs. Dans le deuxième cas, l’animateur de l’émission Le Show du matin, Denis Gravel, a été blâmé pour propos méprisants, haineux, discriminatoires et empreints de préjugés. Dans sa décision, le Conseil rappelle que les animateurs de cette émission ont été blâmés à deux reprises en 2012 pour avoir tenu des propos méprisants, haineux et empreints de préjugés sur le même sujet.

Plus récemment, en décembre, le Conseil a retenu une plainte contre Dominic Maurais de l’émission Maurais Live, pour des propos haineux tenus alors qu’il commentait un incident survenu lors d’un lancement de livre.

Dans chacune de ces décisions, la station CHOI 98,1 Radio X a été blâmée pour son manque de collaboration. En 2012, des stations de Radio X avaient également fait l’objet de plusieurs plaintes. Le Conseil de presse estimait alors qu’il était « impératif d’intervenir auprès du CRTC pour lui demander de prendre les moyens appropriés pour interrompre dans les plus brefs délais la diffusion de tels propos. La détention d’un permis de radiodiffusion ne constitue pas un droit, mais un privilège conditionné notamment par le respect par le titulaire des droits fondamentaux des personnes. »  Une lettre a été envoyée au CRTC le 11 janvier 2013.

Cette entrée a été publié avec les mots-clefs , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *