Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Chroniques

Revue de l’année 2012

Imposition d’un code unique?

Crédit photo: Éric Gjerde (CC)

Trois regroupements syndicaux et l’Association des journalistes indépendants du Québec joignent leurs voix, en février, pour demander à la ministre de la Culture et des Communications d’imposer un code de déontologie à tous les médias.

Le front commun plaide qu’en ciblant les entreprises de presse, « le législateur s’adresserait aux vrais décideurs ».

La démarche fait suite à la mort clinique du titre de journaliste professionnel au Québec, qui a suscité une division dans le milieu journalistique.

Brian Myles, président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, montre son scepticisme : « l’imposition de règles déontologiques uniques pour tous les médias, au moyen d’une loi, sera difficile à justifier au nom de la liberté de presse ».

Marc-François Bernier, titulaire de la Chaire de recherche en éthique du journalisme, reconnaît que la démarche a peu de chances de succès, en raison d’un manque de volonté politique. Cela malgré l’esprit critique des journalistes québécois quant aux impacts que la concentration de la propriété et la convergence des médias ont sur la qualité, la diversité et l’intégrité de l’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *