Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Chine: des surnoms pour déjouer la censure

Les bloggeurs chinois rivalisent d’ingéniosité pour contourner la censure en utilisant des surnoms pour identifier les principaux politiciens, alors que des tensions internes au parti communiste ont récemment été dévoilées.

Sous le pseudonyme Teletubbie se cache le premier ministre chinois Wen Jiabao qui entame la dernière année de son mandat, le populaire secrétaire du parti pour la région de Chongqing récemment limogé, Bo Xilai, répond quant à lui au surnom de tomate tandis que le responsable de la police au sein du parti, Zhou Yongkang, est identifié par Master Kong, une marque populaire de nouilles instantanées.

Une saga politique à saveur culinaire, qui permet aux bloggeurs d’échapper au filtrage des mots clés et de discuter politique, dans un pays où l’information est une denrée rare.

À lire sur The Guardian

Cette entrée a été publié avec les mots-clefs , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *