Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Michel Roy réélu à la présidence du Conseil de presse

Le journaliste Michel Roy vient d’être réélu à la présidence du Conseil de presse du Québec pour un mandat dont la durée a été abrégée, à sa demande : M. Roy amorce donc une cinquième année à la tête de  l’institution.  Le tribunal d’honneur de la presse québécoise s’apprête par ailleurs à intégrer dans ses rangs les deux quotidiens francophones du groupe Quebecor, Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec.  Les modalités d’intégration et de représentation de Quebecor au sein du Conseil sont en voie de règlement.

Voilà entre autres ce qui ressort de l’assemblée générale annuelle de l’organisme qui vient de se tenir à Montréal, devant une quarantaine de participants.

Au terme d’un débat en comité plénier, les membres du Conseil de presse ont également décidé que le CPQ devrait désormais prendre l’initiative de traiter sur la place publique, au-delà des plaintes qu’il reçoit, des problèmes majeurs relatifs à la liberté et à la qualité de la presse, même s’il n’est pas saisi de plaintes en ce sens.  La réflexion collective du Conseil faisait suite à des cas de désapprobation publique du travail des médias, de l’ampleur par exemple de la manifestation d’indignation populaire générée par le traitement journalistique des antécédents judiciaires de l’héroïque pilote d’Air Transat, Robert Piché.

Les dirigeants du Conseil de presse se sont dit d’autre part confiants d’avoir gain de cause devant les tribunaux contre l’animateur André Arthur dans la poursuite de 1, 2 million $ que ce dernier a intenté en mai dernier contre le CPQ, alléguant avoir été licencié de la station CKVL à la suite d’un blâme adressé par le Conseil de presse.

Dans son rapport d’activités de l’année achevée, le président  Michel Roy a rappelé que son organisme est intervenu à deux reprises en commission parlementaire à l’Assemblée nationale; d’abord sur la question de la refonte de la Loi d’accès aux documents publics, réclamant une plus grande transparence et dénonçant la culture du secret gouvernemental; puis face à la concentration de la propriété des organes d’information au Québec, devant laquelle le CPQ reste disposé à jouer un rôle actif dans la solution du problème.

La modernisation du site Internet du Conseil de presse figurait aussi à l’ordre du jour de l’assemblée annuelle. Grâce à un nouveau moteur de recherche, le grand public et la communauté journalistique peuvent maintenant avoir accès plus facilement et rapidement à l’ensemble des décisions rendues depuis près de 30 ans en matière d’éthique de l’information.  Les avis publics du Conseil, ainsi que les derniers communiqués de presse sont désormais accessibles sur le site du CPQ.

– 30 –

SOURCE :    

Robert Maltais
Secrétaire général
Téléphone : (514) 529-2818
Courriel : direction@conseildepresse.qc.ca

    

    

    

    

    

Les commentaires sont fermés.