Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Plus de 200 plaintes jugées irrecevables

Le Conseil de presse du Québec a publié une décision de recevabilité dans des dossiers visant des chroniques de Patrick Lagacé, Richard Martineau et Isabelle Hachey.

 D2021-04-076; D2021-04-077; D2021-06-104 : 234 plaignants c. Patrick Lagacé, Richard Martineau et Isabelle Hachey, La Presse et Le Journal de Montréal

Le Conseil a jugé irrecevables des centaines de plaintes envoyées presque simultanément au Conseil de presse. Ces plaintes visaient la chronique de Patrick Lagacé intitulée « Oui au passeport vaccinal », celle de Richard Martineau publiée sous le titre « Le passeport vaccinal est injuste? » et celle d’Isabelle Hachey titrée « Le problème avec le Dr Raoult »,  publiées respectivement les 24 avril, 25 avril et 27 mai 2021.

Les plaintes en question étaient des copies d’articles d’un blogue d’une ancienne plaignante, Julie Lévesque, dont le Conseil ne traite plus les plaintes. En plus d’inviter les visiteurs de son blogue à porter plainte au Conseil de presse contre ces chroniques, Mme Lévesque les incitait à « inonder » de plaintes La Presse et Le Journal de Montréal

Lire la décision complète du comité de recevabilité.

Le 6 mai 2021, en réaction aux vagues de plaintes du type « copier-coller » qui le submergeaient, le Conseil a souligné dans un communiqué que ce genre de plaintes « nuit aux autres personnes du public qui déposent des plaintes réfléchies et sérieuses qui risquent de se perdre ou de prendre du retard dans le flot de lettres somme toute inutiles puisqu’il suffit d’une seule plainte recevable, en vertu du Guide de déontologie du Conseil de presse du Québec, pour que le Conseil s’y penche. Cette tactique d’avalanche de plaintes toutes identiques nuit directement à la mission du Conseil de défendre la liberté de presse et le droit du public à l’information. »

Les plaignants doivent désormais passer par le biais du formulaire du Conseil de presse disponible sur son site Internet.

Les commentaires sont fermés.