Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Trois nouveaux représentants du public

Dès la rentrée, le Conseil de presse du Québec pourra compter sur trois nouveaux représentants du public qui ont été choisis à la suite d’un appel de candidatures public et d’un processus de sélection rigoureux. Ces nouveaux membres du conseil d’administration sont Renée Lamontagne, Michel Loyer et Richard Nardozza.

Le parcours professionnel de ces trois personnes ainsi que les capacités d’analyse démontrées lors d’un test de déontologie journalistique et d’un entretien ont impressionné le comité de sélection.

Biographies

Diplômée en administration publique, Renée Lamontagne possède une grande expérience dans le secteur de la santé. Elle a notamment dirigé plusieurs CHSLD et occupé un poste de sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Membre de plusieurs conseils d’administration, elle a été responsable de la conception et de l’administration d’une politique de traitement des plaintes dans une organisation publique. Mme Lamontagne est également professeure associée à l’École nationale d’administration publique depuis plus de 10 ans.

De son côté, Michel Loyer est médecin de famille et a occupé plusieurs postes de direction. Son expertise l’a mené à devenir membre du conseil de discipline du Collège des médecins du Québec et à témoigner en tant qu’expert notamment lors d’enquêtes publiques du coroner, de procès civil ou criminel. Le Vérificateur général du Québec a également fait appel à ses services de consultant. Par ailleurs, il possède des compétences en gestion des mesures d’urgence, ainsi qu’en enseignement.

Finalement, Richard Nardozza cumule plus de trois décennies d’expérience en tant qu’enquêteur au SPVM, à la GRC, ainsi qu’au sein de l’Unité permanente anticorruption et de l’Unité anticollusion. Plus récemment, il a participé à la Commission d’enquête sur la protection de la confidentialité des sources journalistiques (Commission Chamberland). Ce négociateur en situation de siège et de prise d’otages s’est également investi dans différents comités d’uniformisation avec plusieurs partenaires policiers et civils. Il possède également des talents de conférencier et d’administrateur.

Dès l’automne, en compagnie des quatre autres représentants du public, ainsi que ceux des entreprises de presse et des journalistes, ces trois nouveaux administrateurs apporteront leurs contributions au Conseil et jugeront les plaintes soumises par le public en matière de déontologie journalistique.

142 candidatures

Au total,142 personnes ont répondu à l’appel de candidatures lancé l’hiver dernier. Aux yeux du Conseil, une telle réponse témoigne de l’intérêt de la population pour le droit du public à une information de qualité et de son attachement à la liberté de presse.

Cet appel de candidatures avait été rendu nécessaire par les départs de trois représentants du public au cours des derniers mois : Nicole McKinnon, Jacques Gauthier et Audrey Murray. Cette dernière a siégé au conseil d’administration pendant près de 5 ans et demi, dont 18 mois à titre de vice-présidente. M. Gauthier poursuivra son engagement auprès du Conseil de presse puisqu’il a accepté de faire partie de la commission d’appel. Le Conseil tient à les remercier de leur engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *