Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Une journaliste de The Gazette se fait des ennemis sur Twitter

La journaliste Anne Sutherland, affiliée au quotidien montréalais anglophone The Gazette, a suscité un tollé jeudi soir en raison de plusieurs commentaires publiés sur Twitter, que d’aucuns ont jugé déplacés. Ceux-ci portaient sur le physique de certains manifestants qui participaient à la « manifestation nue », et accompagnaient des photos d’eux où on pouvait les voir en petites tenues.

Une longue série de commentaires d’internautes qui s’en sont scandalisés a suivi.

Peut-on parler d’une atteinte à la vie privée? D’un traitement méprisant?

Ce qui est certain, c’est que visiblement, plusieurs n’ont pas apprécié…

MISE À JOUR (2012-05-04 à 8h52) : Il semble que la journaliste a désactivé tard jeudi soir son compte Twitter.

MISE À JOUR (2012-05-04 à 18h13) : La Gazette a présenté des excuses officielles pour les commentaires, et dit prendre tout manquement déontologique très au sérieux.

Cette entrée a été publié avec les mots-clefs , , , , .

Commentaires (2)

  1. Manque flagrant de professionnalisme… »Le professionnel est une personne spécialisée dans un secteur d’activité et exerçant une profession ou un métier. » C’est quoi son excuse? Elle est mannequin professionelle? Un sanction sévere s’impose pour son manque de jugement et son parti-pris manifeste!

  2. Non, elle est journaliste, êtes-vous sérieux? Ils embauche vraiment n’importe qui à la Gazette !!!Oui, un gros manque de jugement, un gros manque de maturité et surtout, un gros manque d’humanité… Est-ce que ça équivaut à un manque d’intelligence émotionnelle? Juste une « bully » comme tant d’autre.
    Sérieusement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *