Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles & Communiqués

Le Conseil de presse du Québec reconfirme son mandat

Montréal, le 16 juin 2009. Depuis quelques semaines, le Conseil de presse du Québec (CPQ) vit certaines tensions, mais tient à informer le public que cela n’entrave pas ses activités. Le Conseil demeure actif et le tribunal d’honneur de l’organisme poursuit ses travaux.

Vendredi dernier, les membres du CPQ, représentants du public, des journalistes et des dirigeants des médias du Québec, réunis en conseil d’administration, ont trouvé un consensus sur le mandat du Conseil de presse, dont le principe est le suivant : « Le Conseil doit conserver son double mandat de tribunal d’honneur et d’organisme conseil en matière de droit du public à une information libre et de qualité. Dans l’exercice de ce mandat d’organisme conseil, le CPQ concentrera son action d’observation, d’analyse, de consultation, d’animation et d’intervention publique dans le champ de la déontologie journalistique. Il pourra même s’autosaisir de tout sujet qu’il jugera pertinent afin de faire avancer la réflexion sur la qualité et la diversité de l’information et d’améliorer les pratiques ».

Par ailleurs, le conseil d’administration a adopté, à l’unanimité, une motion nommant M. Guy Amyot, secrétaire général du Conseil de presse, président par intérim de l’organisme. De même, Mme Catherine Voyer-Léger, membre représentant le public, fut nommée vice-présidente par intérim. Ils succèdent à MM. Raymond Corriveau et Denis Plamondon, président et vice-président sortants, qui ont annoncé leur démission, le 29 mai dernier. Le Conseil tient à exprimer ses remerciements à MM. Corriveau et Plamondon pour leur implication et leur dévouement indéfectibles tout au long de leurs mandats.

À la suite de ces départs et de la fin du mandat de certains membres du public, le Conseil est en période de recrutement de nouveaux membres bénévoles, représentant le public, ainsi que d’un nouveau président. Les candidats recherchés devront provenir de différentes régions et de différents milieux. Le Conseil favorisera les candidats faisant preuve d’une bonne connaissance des médias d’information et aptes à défendre le point de vue de leurs utilisateurs. Un avis public de recrutement sera diffusé d’ici peu dans les différents médias.  

De plus, afin de trouver des solutions aux problèmes financiers récurrents du Conseil, un comité sur le financement a été mis sur pied. Ce dernier sera chargé d’identifier des moyens d’assurer un financement stable et suffisant du CPQ.
Le Conseil de presse du Québec est un organisme à but non lucratif. Il agit comme tribunal d’honneur de la presse, en faveur du respect de la liberté de presse et du droit du public à l’information.

– 30 –

SOURCE :        
Marie-Eve Carignan, responsable des communications et analyste
Conseil de presse du Québec
Tél. : (514) 529-2818              

RENSEIGNEMENTS :   
Guy Amyot, président par intérim et secrétaire général
Conseil de presse du Québec
Tél. : (514) 529-2818