Extras
Imprimer
Ajouter aux Favoris
Envoyer à un ami

Nouvelles

Le CPQ demande un meilleur accès du public à l’information

À la veille de la journée mondiale de la liberté de la presse, le Conseil de presse du Québec cosigne, avec les grands médias du Québec et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, une lettre ouverte qui dénonce le manque de transparence de l’État.

Les signataires réclament un nouveau projet de loi sur l’accès à l’information avant la prochaine élection provinciale.

« En 1982, lors de l’adoption de la loi sur l’accès à l’information découlant du travail de la commission présidée par Jean Paré, le Québec se classait parmi les États les plus avant-gardistes à cet égard. Aujourd’hui, tel n’est plus le cas, le Québec est plutôt un dernier de classe », peut-on lire dans la lettre commune.

« L’esprit de la loi adoptée en 1982 n’est plus respecté. Tous les gouvernements se sont souvent empressés de refermer les portes ouvertes par les tribunaux pour accroître la portée de la loi ou, tout simplement, pour affirmer que les restrictions présentes dans la loi devaient être interprétées de manière restrictive afin de respecter le principe général d’accès. »

L’adoption récente du projet de loi 164 représente un recul manifeste de l’accès des citoyens aux documents publics, estiment les signataires.

Le Conseil de presse a pour mandat de protéger la liberté de presse et d’assurer au public son droit à l’information.

La lettre ouverte a été publiée simultanément, le 2 mai, dans les grands médias du Québec.

La liste des cosignataires:

  • Patrick Bégin, directeur de l’information, Cogeco Média
  • Paule Beaugrand-Champagne, présidente, Conseil de presse du Québec
  • Renel Bouchard, copropriétaire, ICI Média
  • Cédérick Caron, chef des nouvelles, 24 heures
  • Lucinda Chodan, éditrice, Montreal Gazette
  • Michel Cormier, directeur de l’information, Radio-Canada
  • Dany Doucet, rédacteur en Chef, Le Journal de Montréal
  • Serge Fortin, vice-président, TVA Nouvelles
  • Claude Gagnon, président, Groupe Capitales Médias
  • Stéphane Giroux, président, Fédération professionnelle des journalistes du Québec
  • Charles Grandmont, rédacteur en chef, L’actualité
  • Sébastien Ménard, rédacteur en chef, Le Journal de Québec
  • Brian Myles, directeur, Le Devoir
  • Gilber Paquette, directeur général, Hebdos Québec
  • Jean-Philippe Pineault, directeur de l’information, La Presse canadienne
  • Éric Trottier, directeur adjoint et vice-président, La Presse +
  • Patrick White, éditeur, Huffington Post Québec

Lire la lettre ici:

L’actualité : Accès à l’information : les patrons de presse réclament une nouvelle loi

Cogeco Média

Le Devoir : Plaidoyer pour une plus grande transparence

Le Droit : Un gouvernement de moins en moins transparent

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec : La FPJQ presse Québec de moderniser sa loi d’accès à l’information

The Gazette : Opinion: Quebec needs a stronger access-to-information law

Hebdos Québec

Huffington Post : Accès à l’information : les patrons de presse réclament une nouvelle loi

Ici Médias

Le Journal de Montréal : Les patrons des salles de presse du Québec exigent plus de transparence

La Presse + : Le temps presse

La Presse canadienne : Accès à l’information: les patrons de presse réclament une nouvelle loi

Radio-Canada : Les médias québécois réclament une meilleure Loi sur l’accès à l’information

Le Soleil : Un gouvernement de moins en moins transparent

TVA Nouvelles : Les médias s’unissent et dénoncent le manque de transparence du gouvernement Couillard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
   
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *